Ragoût irlandais de Samhain

octobre 26, 2017 Lisbeth Nemandi 19 Comments



Ceci est la première recette que je vous propose pour la "sorcellerie alimentaire" (si d'ailleurs vous avez une traduction à me proposer pour Kitchen witch autre que sorcellerie de cuisine, ça m'intéresse bien. Et m'évitera de me sentir comme une femme des années 50 avec un tablier à dentelle sirotant un verre de Chardonnay) Cette recette est basée sur celle de It doesn't taste like chicken (blog de cuisine vegan) remodelée un peu par rapport à mes goûts... et chargée en magie. J'essaie de manger au maximum avec des produits de saisons, locaux et issus d'une agriculture biologique ou modérée, si je peux vous sensibiliser sur un point concernant la sorcellerie de cuisine c'est de manger au moins au maximum naturel/biologique. Les recettes que je propose ici seront sauf indication particulière accessibles à tous les budgets.

"Les aliments propres à Samhain sont les légumes qui poussent sous la terre, comme les pommes de terre, les betteraves, les navets, les carottes etc. Les céréales, les noix, le vin chaud et le cidre conviennent aussi à cette saison. Aux États-Unis, la citrouille est l'un des aliments les plus fréquemment associés à cette fête. Ce légume, qui est un genre de courge, est souvent servi sous forme de tarte. On trouve dans de nombreux livres de cuisine des recettes de crème à la citrouille, de soupe à la citrouille et d'autres plats. Les graines de citrouille grillées sont parfaites pour Samhain. "
La cuisine Wiccane, Scott Cunningham

Recette pour 5/6 personnes

Ingrédients:
• 1 oignon jaune ou blanc
• 4 gousses d'ail
• 2 branche de céleri (remplaçable par du blanc de poireau)
• 2 panais
• 1 navet
• 1 butternut
• 3 grosses carottes
• 500gr de champignons de Paris
• 1L de bouillon de légumes
• 1 petite conserve de concentré de tomate
• 1kg de pommes de terre grenaille (Coucou Capitaine Matanor!)
• 1 petite bouteille de bière
• 2 feuilles de laurier
• 1 cuillère à soupe de thym séché
• 1 cuillère à café de miel ou sucre roux
• 3 cuillères à soupe de farine
• huile d'olive
• sel, poivre 

Outils:
• 1 bougie noire
• 1 bougie marron
• 1 grosse marmite


Étapes: 
• Premièrement, je vous propose de méditer. La période de l'année (Samhain) est un retour à nos racines, aussi bien sur le plan physique (l'ancrage au chakra racine, au monde matériel) que sur la vie en général (bilan de l'année, le chemin parcouru, les leçons à tirer). Réfléchissez aussi à ce que vous pouvez apprendre de vos parents, de vos grands-parents. Cette recette est -pour moi- tout indiquée pour la protection, la purification, la stabilité (être les pieds bien attachés au sol), la force intérieure tirée de la Terre. Allumez la bougie noire et méditez sur vos intentions, sur les énergies que vous voulez insuffler au repas. Sachez que les changements doivent vous viser vous. Affectez les autres sans leur permission, c'est un peu comme mettre son nez dans les affaires de quelqu'un qui ne nous à rien demandé. C'est vilain. L'une de mes règles de vie personnelles est de ne jamais JAMAIS faire à autrui ce que je ne veux pas qu'on me fasse. Encore une fois, ceci est mon blog et j'y exprime un avis personnel. Si jamais vous ne savez pas combien de temps méditer ou que vous avez peur de vous éparpiller, je vous propose d'écouter la chanson suivante : Opening de Lisa Thiel.

• Une fois la méditation achevée, allumez la bougie marron et commencez à peler et découper les légumes en morceaux gros comme le pouce ou un peu plus, en visualisant des racines sortant de vos pieds pour s'enfoncer dans le sol. Elles sont fortes, profondes et solides. Coupez l'oignon, l'ail et le céleri plus fin. Gardez les légumes de côté. Si vous le souhaitez, vous pouvez graver à l'aide d'une pointe de couteau un sigil ou un mot sur les feuilles de laurier.

• Dans votre marmite, mettre un fond d'huile d'olive avec l'oignon, l'ail et le céleri (ou les poireaux) à feu moyen. Tout en remuant doucement, laissez s'évaporer dans la fumée les énergies qui vous ont retenu dans vos avancées au long de l'année qui vient de s'écouler, vos doutes, vos peurs. Libérez-vous. Une fois l'oignon devenu translucide et que tout a commencé à commencé cuire, ajoutez la farine pour épaissir le tout avant d'ajouter la moitié du bouillon de légumes. Grattez le fond de la marmite pour que rien ne colle, on ne veut pas garder une once de doutes ou peurs ! Augmentez un peu la puissance du feu et portez à ébullition.

• Ajoutez la bière, les légumes, les herbes et le concentré de tomate pour charger le plat des énergies que vous souhaitez. La bière va mousser, mais pas d'inquiétude, de plus l'alcool va s'évaporer à la cuisson. Ne laissez aucun ingrédient de côté, tout va dans la marmite! Ajoutez le reste du bouillon aussi si vous trouvez qu'il en manque dans le ragoût, et laissez mijoter pendant trente minutes au moins. J'ai laissé cuire 45 minutes mais j'avais fait de gros morceaux.

• Pendant la cuisson, nettoyez votre cuisine avec attention et rangez. Servez dans un bol ou une assiette creuse une portion. Passez à table en emmenant les bougies avec vous si elles n'ont pas fini de se consumer. Sentez les énergies du plat chaud et réconfortant emplir votre corps et vous rendre plus fort et prêt à affronter l'hiver et la nouvelle année païenne. Mangez-le sur une semaine en le gardant bien au frais afin de laisser le temps à vos racines de se développer. 
Petit bonus : je vous propose une petite fiche sur les propriétés magiques
de la pomme de terre, basée sur le livre de Scott Cunningham "La Cuisine Wiccane"
J'espère qu'elle vous plaira !


Est-ce que la recette vous semble claire et réalisable?
Est-ce que vous envisagez de la faire?
Si c'est le cas, bon appétit et bon plein d'énergie! 

Cet article a eu un franc succès étant donné que nous avons passé
la barre des 1500 vues ! J'en profites pour vous partager la jolie photo
de Hemma Yversdóttir avec son panier prêt à être transformé en ragoût de Samhain ! 


19 commentaires:

  1. Des patates !!
    Je suis heureuse de constater que c'est un aliment fort, outre le fait qu'il soit le composant principal de ma propre chair. Je ne me doutais pas qu'il existait une sorcellerie des aliments ! C'est étonnant au premier abord, puis ça semble un peu logique : c'est comme une continuation de la sorcellerie des plantes (on les prépare, on les cuit, on les mange, on se sent bien).

    Merci beaucoup pour ce partage ! La recette a l'air délicieuse et la façon de la préparer, propice à faire le point et à se préparer au renouveau. Je compte l'essayer la semaine prochaine ; je te tiendrai au courant de sa réussite !
    De ton avis personnel, quel sigil pourrait encourager l'ouverture aux opportunités ou insuffler le courage d'entreprendre ? J'en suis encore à mes petites runes nordiques et je ne les ai pas encore assez étudiées. Je suis curieuse de découvrir d'autres tracés !

    Aussi, ta petite fiche et ta nouvelle signature sont très jolies et très efficaces !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la pomme de terre fait parti des aliments de la sorcellerie des campagnes par excellence :) Oui c'est assez logique quand on y pense, les herbes et autres dons de la nature peuvent être des offrandes, des fumigations... et être mangé :p

      Tu m'en diras des nouvelles cette semaine pour le coup ( oui je suis en retard pour te répondre, j'ai été un peu occupée :p ) et il n'y a pas de raisons que se soit un échec !

      Pour ce qui est du sigil c'est assez complexe.. On dit qu'un sigil exposé aux yeux de tous est un sigil qui perd en force, donc on peut en parler en privé, histoire de le gardé chargé et prêt à l'emploi ! Les sigils sont une "science" peu renseignée et enseignée, mais il existe des petites façons de s'y mettre ;) Oui les runes sont une bonne option !

      Je suis heureuse que la fiche et la signature te plaisent ! Je me suis dis que je ferais sans doute une petite fiche à chaque recette, le principe me plait bien :D

      Supprimer
  2. Je découvre votre blog. J'adore (moi aussi, je suis fan de "Outlander").
    Witch signifiant sorcière et non sorcellerie on pourrait dire :
    "sorcière en cuisine" ou "sorcière cuisinière"... En tout cas, je tente la recette qui me parait délicieuse et appropriée à ces temps de changements. Un grand merci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Thiiiiiiiiinnnng me a soooooooooonnnng :P
      héhéhé pardon !

      Oui c'est sûr pour la traduction, mais je ne m'y fais pas :p Sorcière en cuisine c'est pas mal, Sorcellerie en cuisine fonctionne aussi plutôt bien, d'ailleurs. On m'a suggéré aussi "Sorcellerie des campagnes" parce que sorcellerie simple du quotidien, qu'on inclue dans la vie de tous les jours et c'est pas mal, même si le terme est un peu large. Mais je suis du genre à chipoter, je me dis que je vais finir par me faire à une traduction !

      Merci pour ton retour et j'espère que la recette te plaira !

      Supprimer
  3. Emma Hyversdottir30 octobre 2017 à 15:10

    Alors testé et approuvé un pur délice! Sain et bien nourrissant. je partagerai ce ragoût demain avec mon coven et en laisserai bien sûr une part pour mes ancêtres ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis honorée, bon repas et bon sabbat !

      Supprimer
  4. Super recette !
    Bon après en avoir parler il fallait bien que je ramène ma poire aussi :)
    J'adore les ragoûts et les plats de ce type (curry japonais je t'épouserais) le soucis ces que j'aime pas les légumes et ça me saoule surtout que j'aimerais devenir végétarienne donc je sais pas si je tente ou pas sachant que j'ai du mal avec certain légumes. Pas simple tout ça mes j'aimerais tester !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je peux te conseiller, commence par supprimer le boeuf, c'est le plus polluant et ça te fait une première bonne étape :) Ensuite teste un légume de saison par semaine, cuisine le de plusieurs façon: tu peux en aimer un cru et mais pas cuit par exemple.

      La ça va peut-être sentir un peu trop le légume racine pour toi, mais tente peut être en plus petite quantité !! Au plaisir petite sorcière ;)

      Supprimer
  5. J’ai fais ce plat un régal même mon mari carnivore en a pris 2 fois trop top , mais il m’a dit que je devrais mettre de la viande la prochaine fois Merci à vous!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si il s'est servi deux fois j'en suis enchantée ;)

      Supprimer
  6. Comme autre alternative à "sorcellerie alimentaire", il y a la très british expression de "hedgewitchery" (lit. "sorcellerie des haies" ou "sorcellerie de campagne"), terme qui comprend largement la "sorcellerie domestique quotidienne" càd ; la cuisine, l'entretient de la maison, la magie de la Terre, la magie du potager ou encore la magie "cosmétique". Du moins c'est l'interprétation que je lui donne, tu en trouveras milles autres...et vu que la sorcellerie a proprement parlé est a dogmatique, certain-e-s s'y emploient avec verve! Moi j'aime bcp ce terme, plus global il est vrai, mais qui me semble assez poétique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement je pourrais pencher pour sorcellerie de campagne ! J'essaye toujours de trouver un terme francophone, sinon ça ressemble à un bouillon franglais et j'ai assez de mon travail pour ça ^^' J'ai un livre d'ailleurs que j'ai acheté sur la sorcellerie des campagnes que j'ai hâte de lire ! Merci PaganMama, tu fais mouches comme d'habitude et j'adore te suivre !

      Supprimer
    2. Merci à toi aussi, pour tes partages ;-) :-* ! Je suis bien d'accord avec toi; si je peux j'évite l'anglicisme...cela dit le "bon anglais" ( celui avec la tasse de thé et le délicat petit accent mi-sérieux mi-humoristique) possède des expressions très difficile à traduire en français pour garder la poésie ou la justesse du terme (ou les jeux de mots éminemment british qui vont de paire).

      Supprimer
  7. Je l'ai fait et c'était très bon ! J'ai juste ajouté du tamari et des épices pour le relever un peu. Et il était encore meilleur réchauffé ! Merci de la recette !!

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour!
    C'est mon tout premier commentaire ici pour te dire que j'ai testé cette recette et je l'ai beaucoup apprécié! Je n'avais jamais osé cuisiner de ragout à la bière, et bien c'est délicieux (et je n'avais plus mangé de panais depuis longtemps donc j'ai redécouvert sa saveur). Alors merci! ;)
    Cela fait quelques mois que je lis ton blog, je t'ai découverte via le compte IG de Lyra (je ne suis pas sur ce réseau social mais je regarde "de loin" vos jolies photos et textes à toutes les deux). Tes articles sont très plaisants à lire, j'ai même découvert et regardé début septembre le film "The Love Witch" grâce à toi. ^^
    Bises!

    RépondreSupprimer
  9. Je vais essayer de faire mes pas gagner j'ai vraiment du mal à me remettre à manger bien mes va falloir ! :)

    RépondreSupprimer
  10. Comme ça donne envie !!! Cette recette je la garde de coté, elle a l'air vraiment top, merci pour ton partage ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement elle est top ! Et a priori elle a eu pas mal de succès et fait envie à pas mal de monde, j'ai reçu plein de jolies photos de personnes ayant réalisé la recette! Avec grand plaisir et merci a toi pour ton commentaire ;)

      Supprimer
  11. J'ai découvert ton blog en m’intéressant a ton agenda, je suis en train de rattraper mon retard de lecture et j'adore!

    Je ne pratique pas la sorcellerie (du moins je pratiquais sans le savoir)

    Je laisse juste un petit commentaire pour te remercier de m'avoir permis de découvrir tous ces domaines et je te remercie de m'avoir donné l'envie d'oser m'y mettre.

    RépondreSupprimer