AskToLisbeth #2
Vos questions sur ma pratique & le blog

décembre 16, 2017 Lisbeth Nemandi 11 Comments

Je suis heureuse de vous retrouver pour la suite de cet article ! Il y aura pour le moment en tout cas 4 articles, mais vu le succès de cette opération je la renouvellerai peut-être plus tard si ça vous tente, qu'en pensez-vous? 

Quel matériel de départ tu conseillerais ? Qu'est-ce que toi tu avais au départ ?
J'ai commencé avec MON SLIP YEAH. Plus sérieusement, au départ je faisais parti de la team sorcière fauchée. Mes principaux outils étaient d'origine naturelle et trouvés, ainsi qu'un carnet à spirale et une coquille d'ormeaux pour l'encens. Lorsque j'ai commencé à réellement m'investir et sentir que j'étais sur la bonne voie, j'ai passé une commande dans une super boutique en ligne appelée La Coupe des Fées (si jamais vous commandez chez eux suite à cet article, n'hésitez pas à leur envoyer le lien de mon blog et leur dire que c'est là que vous en avez entendu parler, je suis sûre que ça leur fera plaisir). J'ai acheté une bolline pliable, un énorme chaudron, un bougeoir et un bracelet composé de pentagrammes que je démonte au fur et à mesure que j'en ai besoin pour les mettre en pendentifs sur mes sachets ou dans mes rituels, une nappe de rituel et quelques bougies. Voici exactement les éléments avec lesquels j'ai commencé !



Le balai, la baguette, les livres, le scriban, les livres des ombres et tout le reste sont arrivés bien plus tard et heureusement parce que sinon j'aurais sans doute acheté tout un tas de choses dont je n'ai pas besoin. C'est pourquoi mon premier conseil serait de ne pas vous précipiter en ligne ou dans une boutique. Le seul objet qui me semble indispensable pour commencer c'est un carnet. Lorsque vous débutez, prenez votre carnet et posez-vous les questions suivantes : Qu'est-ce qui fait que j'ai envie de me mettre à pratiquer? Quels sont les domaines qui m'attirent? Listez-les par ordre d'importance pour vous et écrivez en dessous quels sont les outils que vous pensez utiles pour vous y mettre. Baladez-vous sur internet afin de voir si vous n'en avez pas oublié ou surestimer l'importance de certains. Choisissez une discipline à travailler pour une période (le mois/cycle lunaire suivant, je vous conseille de ne pas surestimer votre constance sur une longue durée, ça mine le moral. On n'est pas tous fait pour faire des marathons, certains sont meilleurs sprinters) et commencez par acheter les outils qui vous semblent indispensables. Petit à petit, vous allez voir ce qui vous plait, ou ne vous plait pas.

Ne sous-estimez pas le pouvoir du fait-main, et encore plus si c'est vous qui le confectionnez. Certains éléments vous demanderont énormément de temps, en fonction de votre exigence. Par exemple, depuis août j'ai décidé de tester la fabrication d'encre à base de baies de sureau. J'en ai donc planté, en glissant une pierre marquée de mon sigil personnel sous les racines afin qu'elles s'en nourrissent. Dans un ou deux ans, le pied sera assez grand pour que je puisse prendre les baies et commencer à faire mes expériences. La sorcellerie demande de la patience et de la minutie.


Faut-t-il déjà avoir un don particulier pour se lancer dans la sorcellerie (rituels) ou n'importe qui peut apprendre ?
Oui, il faut un certificat généalogique écrit avec le sang de tes ancêtres sur au moins 5 générations ^^ Trêves de plaisanteries, bien évidemment tout le monde peut pratiquer la sorcellerie si on s'en donne les moyens. Si c'est juste pour prendre des photos sur Instagram, commander 3495 objets juste parce que c'est cool en fond et les laisser prendre la poussière derrière, vous vous essoufflerez vite.

Prenez votre temps, lisez tout un tas de livres et de sources. Faites-le pour vous avant tout. Il y aura des lectures qui vous plairont, d'autres moins, mais chacune vous aidera à aiguiser vos décisions et vos domaines.

Cependant, ne mettez pas des années à vous lancer et pratiquer. Ne commencez peut-être pas par un rituel trop complexe et coûteux en matériel, il y a des éléments simples tels que des prières, des tirages de cartes ou de runes, des offrandes à faire, colorier un mandala en méditant qui seront bien pour commencer. Comme le dit Ava Lönn « fais toi confiance, écoute ton instinct ! Si tu as l’impression qu’il faut faire d’une manière fais-le, c’est ton chemin, ta pratique pas celle des autres. Même si tu n’as jamais vu ou lu ça ailleurs, fais-le. Essaye. »

Que penses-tu des gens qui se lancent dans la pratique s’étant peu renseigné ? Quels risques à bricoler les énergies à tout va ?
Honnêtement, qu'ils fassent les zouaves, qu'est-ce que ça changerait pour moi? Oui c'est égoïste comme réflexion, mais chacun est libre de faire ses choix et en assumera les conséquences. Je crois au libre arbitre, donc je ne me vois pas "interdire" quoi que ce soit. Cependant, je peux à la limite vous prévenir un peu : méditer sans s'être ancré correctement, ça peut avoir des sacrées répercutions, avec ou sans psychotropes. Alors commencer à faire le zoulou cul nu en invoquant je ne sais pas quoi n'importe comment et allons-y gaiement après avoir bu de l'alcool par exemple, c'est vous qui voyez mais personnellement je ne serais pas super emballée.

Cependant, soulignons le fait que certains font de la magie de façon instinctive qui me semble plutôt saine : on peut faire un rituel, le coeur plein de bonnes intentions, au feeling. La magie primitive par exemple ne demande pas de potasser une dizaine de livres. Le plus important je dirais, c'est de ne pas faire quelque chose qui nous fait peur ou qui ne nous parle pas. La peur peut avoir des répercutions sur notre pratique, c'est une réaction humaine, un message de notre inconscient, pourquoi ne pas l'écouter? Avoir les chocottes à l'idée de parler aux morts ou de communiquer avec des entités, ça n'a rien de honteux. Si votre corps vous dit "non", mais que vous sentez qu'il faut que vous passiez outre, attendez et réfléchissez à pourquoi vous avez peur. Avez-vous peur de ce que les morts pourraient vous dire, parce qu'il y a des choses que vous avez enfouis et qui vous pèsent, que vous ne vous sentez pas prêts à affronter? Est-ce que vous avez peur de dialoguer avec quelqu'un qui n'est pas celui qu'il dit être? Ne faites que ce pour quoi vous vous sentez prêts :) 

Quelles recommandations pourrais-tu donner aux novices qui rencontrent des personnes plus expérimentées?
FUYEZ PAUVRES FOUS ! Plus sérieusement, ne vous laissez pas impressionner, ne buvez pas leurs dires comme s'il s'agissait de vérités immuables. Soyez toujours l'acteur de votre pratique. Questionnez-vous en premier, avant de courir demander l'avis de quelqu'un. Certains m'hérissent le poil parmi les novices, en voulant des réponses tout de suite et sans une once de réflexion (et souvent accompagné d'une absence de politesse qui plus est...): "je veux un rituel pour me protéger" Trois minutes plus tard "ok mais je prends quoi comme couleur de bougie c'est pas dit" Cinq minutes plus tard "je le fais dans mon salon ou dans le jardin?" Sept minutes plus tard "je dis les paroles à haute voix ou dans ma tête?" Dix minutes plus tard, il n'y a plus personne car je l'ai enterré au fond du jardin face à la lune :p (en réalité je masque juste le post, ça m'évite de m'énerver, j'ai les nerfs sensibles -pour de vrai en plus, j'suis une fragile). 

Souvenez-vous qu'il fut un temps, on n'avait pas les groupes facebook, pas de blogs, pas de vente en ligne, peu d'ouvrages et pourtant la sorcellerie n'a pas attendu AOL hein (le premier qui me demande ce que c'est et me fait passer pour une vieille, je lui fais manger mon chaudron). Échanger c'est bien, laisser les autres vous dicter votre conduite ou pire abuser de vous ou de votre argent, ça c'est NEIN


Suis-tu ton instinct ou t'inspires-tu d'autres sorcières pour ta pratique?
Un mélange des deux: je suis une tête de mule (j'y travaille, j'vous jure) et penser par moi-même est une chose importante. C'est ce qui m'a permis de m'en sortir dans pleins de situations ou même d'esquiver des embrouilles. Je suis aussi fière et droite qu'une Bouddica/Boadicée, je ne baisse jamais les armes quand il faut aller au conflit si celui-ci en vaux la peine, écoutant mon coeur et assumant mes choix. En vieillissant (sort sa pipe et ses petites lunettes avant de se mettre devant le feu de cheminée un plaid sur les genoux) cependant, j'ai appris à mieux écouter les autres, au lieu de les rejeter en bloc. Ça m'a permis de me coucher bien moins con, si je puis me permettre.

Beaucoup de sorcières m'inspirent, notamment Lyra CeoltoirMolly Roberts et bien d'autres. J'ai remarqué que j'ai plus tendance à suivre des femmes, mais peut-être est-ce simplement parce qu'elles sont plus nombreuses, qui sait. Chacune des personnes que je suis m'aide à avancer et à étoffer ma pratique, étirant le champ des possibilités. Aujourd'hui c'est aussi grâce à ces gens que je me sens libre, forte et colorée dans ma pratique.


La suite samedi prochain à 10h ! 

11 commentaires:

  1. EH beh tu m'as fait bien rire avec toutes tes expressions rigolotes xD (jme comprend) j'ai lu ton article dès 10h40 ce matin, mais je galère à commenter sur mon tel alors... Me voici sur l'ordi niahahha

    Je me retrouve dans tout ce que tu dis, je suis d'accord avec toi, donc globalement j'ai pas de commentaire intéressant à laisser ici xD juste : j'attend avec impatience le prochain #ASKLisbeth !!!!
    ça me donne grave envie de partager aussi sur mon blog des "#askmyo" par exemple, mais seulement quand j'aurai plus de vues etc, car j'avoue, j'adore les questionnaires et répondre à toute sorte de questions, puis c'est super, ça permet de mieux connaître la personne qu'on a derrière le blog/site ! (en fait j'ai toujours rêvé de faire un truc du genre pagan challenge aussi avec 100 questions tout ça xD)

    Samedi prochain je serai fidèle au poste dès la matinée pour découvrir ce que tu as préparé ^^ Bonne soirée et bisous !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhéhéhé si tu savais, mon copain se moque de moi régulièrement xD

      Oui c'est super intéressant, mais en fait c'est plus intéressant pour soi, parce que ça fait prendre du recul, ça permet de faire le bilan, de se rendre compte de son évolution. Et oui je me dis que ça permet aussi un peu de mieux me connaitre, et aussi parfois d'aborder des sujets que je ne connais pas trop :) Hahah mais rien ne t'empêche de faire un pagan challenge, au contraire !

      Avec grand plaisir ! <3 Bonne soirée a toi ;)

      Supprimer
  2. Salut!
    J'aime bien ta manière de voir les choses, surtout lorsque tu dis qu'il faut lire, se renseigner pour se faire son propre avis et penser sa pratique par soi même : la vision que tu développes dans ton article me parle pas mal!
    Bonne soirée! Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse que mes mots te soient parvenus et te parlent ! :D C'est vraiment la chose primordiale en magie, mais aussi pour beaucoup d'aspects de la vie ;) Au plaisir et bonne soirée ! ( Désolée du temps de réponse, j'étais lessivée ^^)

      Supprimer
  3. Bonjour Lisbeth,

    Ravie de ce deuxième opus, vivement la suite. Grâce à ton point de vue, je vois que je suis plutôt sur la bonne voie (pour les outils que je glane ou fabrique au fur et à mesure de mes besoins mais tout en restant simple et minimaliste, je n'aime pas trop m'encombrer sauf si l'objet est à la fois vraiment utile et particulièrement esthétique pour moi!). Je préfère fabriquer mes outils moi-même car ayant des goûts particuliers, je trouve rarement ce qui me plaît en boutique ou sur le net et en plus, je trouve cela tellement plus gratifiant! De plus, ça permet de vraiment réfléchir sur l'intérêt et l'utilité de cet objet pour notre pratique et d'attendre que les esprits, la Nature ou tout autre entité à laquelle on est lié, mettent la matière première pour les créer sur notre chemin.

    Je te rejoins aussi sur le fait que tout le monde peut apprendre s'il s'en donne la peine (je ne suis malheureusement pas issue d'une longue lignée de sorcière, d'ailleurs je crois être la seule dans ma famille...) et ça ne m'empêche pas de m'y atteler car cela me tiens à cœur. L'un des 4 piliers de la sorcière n'est-il pas VOULOIR ?!!! Comme tu le dis, je pense qu'il est important de beaucoup lire et faire des recherches pour acquérir les bases essentielles et voir vers quel type de sorcellerie on souhaite se diriger mais il faut aussi écouter son instinct, ses envies et faire ce qui nous appelle réellement sans se forcer pour ce pour quoi on n'est pas encore près.

    Un dernier ajout avant de poser ma plume (oui, c'est quand même plus sympa que dire arrêter de taper sur les touches de mon clavier!), tu es une des sorcières qui m'inspirent le plus (avec Lyra que je suis également), tu es très créative et m'aide à le devenir dans ma pratique (ce qui me manque cruellement malheureusement même si j'espère que cela viendra quand j'aurai plus d'expérience...). Je vois aussi que nous partageons certains traits de caractère comme les lunettes, le feu de cheminée et le plaid sur les genoux ou le fait d'enterrer les personnes impolies dans le jardin face à la lune (heureusement pour moi, j'ai un très grand terrain ;p). Tu m'as bien fais rire avec ton humour et c'est aussi pour cela que j'aime ton blog.

    A samedi pour le prochain article. En attendant, prends soin de toi et passes une belle semaine ma chère sœurcière.

    Andreya

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma douce soeurcière !

      Une fois de plus comme tu le constate, je suis à la bourre hahaha Mais j'avais tellement besoin d'un vrai repos, de paresser un peu :) Et puis j'avais fait un long commentaire de réponse à ton super message, sauf que mon navigateur a décidé que c'était pas la peine qu'on s'en fiche complet et l'a supprimé au lieu de l'afficher. Autant te dire que j'ai faibli et préféré ne pas tout retaper xD

      Je suis bien curieuse du coup ! Qu'est-ce que tu fabriques comme objets? T'as des objets dont tu es vraiment fière? C'est quoi tes matériaux préférés? T'as trouvé des boutiques qui te plaisent vraiment?

      Oui tu as l'air du genre patiente et studieuse, tu dois en avoir lu des livres et amassé des connaissances ! Au final chacun son chemin, du moment qu'on se sent bien dans ses bottes :)

      Oh merci ma douce ! Je fais ce que je peux (et ce que je veux, mon sang breton et périgourdin brûle du syndrome de la tête de mule :p) en essayant d'être droite dans mes baskets pour que le blog ai un réel intérêt. Espérons que ça continue ainsi, je vais faire tout pour en tout cas :) Je rêve d'une cheminée. Littéralement. C'est un truc dont je ne pourrais pas me passer plus tard, j'en ai eu pendant presque toute mon enfance et aujourd'hui ça me manque ( heureusement Netflix propose des feux de cheminées pour télé hahaha ). Ça apporte tellement au coeur et au corps. Avec mon amoureux on va aller dans une maison en Bretagne, prêtée par un ami, qui a plus de 300 ans et qui a une énorme cheminée. On va passer la saint-valentin blotti l'un contre l'autre, un livre a la main devant le feu et ça va être juste parfait. Je verrais peut-être pour prendre des photos tiens ! Heureuse que mon humour de cacahouète sauvage vous amuse, j'avoue être comme ça au quotidien hahaha !

      Prends soin de toi <3
      Lisbeth

      Supprimer
  4. Super article comme le premier d'ailleurs !
    J'adore te lire en plus nous avons le même humour alors je m'éclate toute seule (je suis en total fous rire devant mon pc).
    J'avoue que ça fait du bien de savoir qu'il ne faut pas forcement écouter les plus expérimenter. J'aime bien faire ma pratique selon moi, je suis très feeling et totale improvisation.
    Bon après j'avoue avoir déjà été la relou à demander des précisions sur un rituel que Lyra ma donné mes c'est parce qu'il est super important à mes yeux.
    Mes pour les autres j'aimes modifier les textes à dire, si ce que je dit ne me ressemble pas je trouve ça vide de sens.
    Pour les objets je me rappel de mon autel du début avec juste mon miroir "soleil, lune" et une bougie avec un coquillage je le trouvais mignon ah ah!
    J'ai vraiment hâte de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha je suis heureuse de l'entendre !
      Tant mieux si ça apporte un peu de légèreté à tout ça, je n'ai pas envie d'avoir l'air d'une encapuchonnée énonçant des vérités, l'air solennelle à la lueur d'une bougie. Je trouve que l'humour permet de désacraliser un peu mes propos, tout en laissant le message intact.

      Demander poliment à en savoir plus, c'est faire preuve d'une curiosité saine. Il n'y a rien de mal à rechigner à avaler l'ostie: on a le droit de demander ce qu'il y a dedans avant de dire Amen. Lyra a sans doute été heureuse de te répondre aussi :)

      Modifier les textes n'est pas obligatoire, mais il est vrai que lorsqu'on prendre par exemple un texte en anglais, le traduire est important, à part si on est totalement bilingue, parce qu'on risque de louper le sens profond d'un mot ou riper sur plusieurs.

      J'adore les coquillages, les bougies aussi, alors les coquillages bougies c'est la fête ! <3

      Au plaisir des bisous !
      Lisbeth

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai que pour le coup la l'humour n'enlève rien au sens de la chose :)

      C'est vrai après j'imagine qu'il y a demande et demande aussi ^^

      Je suis une totale quiche en anglais donc perso j’évite après pour la modification de texte ces surtout parce que j'aime que ce que je me ressemble et aussi pour totalement m'en imprégner ! :D

      Oui ! Bon maintenant que j'habite loin de la mer j'en est moins mes je me rattraperais cet été ;)
      Au plaisir également !
      Bisous

      Supprimer
  5. J'adore ta façon de voir les choses et ta façon de t'adapter me fait beaucoup penser à moi ... quelques fois il suffit de peu, mais si l'intention est là c'est pratiquement l’essentiel .
    Merci pour ton partage :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En magie c'est important de rester libre et de s'écouter, la police à balai c'est quand même un comble. Il y a quelque chose que certains ont l'air d'oublier, c'est que pour que nous ayons raison, il n'y a pas forcément besoin que les autres aient tord. Après tout, si je ne fais de mal à personne, qu'une vérité me fait du bien et m'aide à donner le meilleur, pourquoi serait-elle moins recevable que la vérité qui ne fais de mal à personne, fais du bien à l'autre et l'aide à donner le meilleur ? Le monde est un incroyable chatoiement de nuances, il n'y en a pas de raison de devoir en éteindre une pour pouvoir laisser briller l'autre :) Comme tu le dis, c'est l'intention qui compte !

      Lisbeth

      Supprimer