Être connecté nous éloigne-t-il
de notre pratique?

septembre 22, 2017 Lisbeth Nemandi 11 Comments


Ceux qui me connaissent un peu pour avoir bavardé ou parce que nous sommes amis savent que j'ai travaillé dans le milieu de la communication. Le monde actuel est déjà très connecté, mais travailler dans ce genre de métier vous "formate" un peu sur la façon dont vous communiquez sur les réseaux sociaux. C'est l'une des raisons qui ont fait que je n'ai plus de blog depuis très longtemps. On ne s'en rend même plus compte, mais on analyse tout, parce qu'on a été entraîné d'une part (non ce n'est pas Hunger Game non plus tout le monde se calme hein), mais aussi parce qu'on est passionnés. Je les vois les tendances des articles, des vidéos youtube, l'uniformisation des mises en page qui se dessine doucement mais sûrement, le besoin de likes et de la reconnaissance des autres pour ce qu'on fait. Et parfois ça me fait peur. Parce que mon nez de Fuchsbau (si vous n'avez pas regardé la série Grimm, shame on you) perçoit parfois ce genre de "travers" dans les milieux païens. 


Je suis d'une curiosité infinie et j'adore échanger: internet me permet de garder mon jardin privé tout en allant à la rencontre des autres quand l'envie est présente. Facebook fourmille de groupes de païens avides eux aussi de partages. Pratiquer en solitaire peu parfois peser, ce que je comprend. Mon cerveau commence à mettre en lumière certains points qui me démangent... Quand on poste quelque chose de personnel sur internet, on se met un peu à nu, qu'on en soit conscient ou non. Si c'est une photo, on essaye de trouver la bonne lumière, de bien présenter. Si c'est un texte on le soigne pour toucher (toucher ne veut pas dire sortir les violons ou se la jouer tout le monde cul nu à danser collé serré hein) les gens à qui on s'adresse, on fait en sorte que la mise en page ne soit pas un énorme pavé indigeste (sauf quand on s'appelle Lisbeth et qu'on aime les gros pavés en grosse bavarde) pour ne pas décourager non plus. 

Si comme moi vous avez travaillé ou y travaillez dans le milieu de la communication, vous avez des connaissances qui vont s'ajouter à tout ça. Les meilleurs horaires pour poster en fonction de qui vous "ciblez", comment gérer le référencement sur google pour remonter dans les résultats, ce qui fait qu'un titre d'article attire ou non, les codes couleurs qui sont tendances etc. Le fait de parler à coeur ouvert avec vous comme je le fais là, sur Youtube ça s'appelle un "tea chat" ou bavardages autour d'un thé si il fallait traduire avec un râteau de jardinage. Les tendances couleurs de cet hiver sont le vert émeraude/sapin et le bordeaux (pas le vin, j'te vois là!). Établir un planning de publications permet aux visiteurs de créer une habitude de visite pour les fidéliser. Poster une image par jour sur Facebook n'est pas trop intrusif par rapport aux algorithmes et j'en passe. Vous commencez à voir où je veux en venir?

Si je ne fais pas attention, je tombe dans des travers professionnels et ça n'a plus de sens d'échanger avec vous si c'est pour travailler. Ça retirerai toute la part spirituelle, personnelle et apaisante de ma pratique. Honnêtement en écrivant cet article j'ai l'impression de me tirer une balle dans le pied et j'ai peur que certains ne comprennent pas ou s'énervent contre moi, mais ça me semble important. 


Sur les groupes Facebook en période de célébration beaucoup postent des photos de leurs autels, de leurs décorations et je trouve ça super chouette. Une partie de moi ne peut pas s'empêcher de penser à ceux qui postent des photos comprenant beaucoup de petites choses faites à la main ou encore ceux qui n'ont pas beaucoup de moyens. Parfois certains postent des photos de fous avec des autels en 6 tables avec des étages et une abondance incroyable, du coup il y a beaucoup de commentaires, de likes... et souvent bien plus que les autels plus "humbles". Pourtant, chaque autel est vraiment beau, inspirant, personnel et je suis toujours fascinée de voir à quel point le paganisme inspire les pratiquants. Je suis peut-être trop conditionnée, ou trop empathique mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a peut-être un païen derrière son ordinateur qui se demande pourquoi on lui a à peine adressé un "joyeux Mabon" en dessous de la photo de son autel, et ça me serre un peu le coeur.

J'ai peur que l'aspect personnel du paganisme se perde un peu entre les box mensuelles de pratique, les tendances tumblr witchy trendy fashion, les idioties qu'on peut lire sur tout un tas de forums, l'uniformisation des autels depuis l'augmentation du nombres de boutiques ésotériques/païennes en ligne etc. Ce que j'aime dans ma pratique, c'est le fait que ça soit entre autre assez lent. Si je veux faire un rituel particulier, et que la saison de récolte d'une plante nécessaire n'est que dans 2 mois, je patiente deux mois. Après tout si je n'ai pas les ingrédients dans mon armoire de sorcière, c'est que ce n'est pas le bon moment pour le faire et que j'ai besoin de le laisser un peu s'étoffer, de méditer dessus pour bien connaître tous les aspects et le but que je souhaite atteindre. Les divinités que j'honore sont celles qui me sont venues après de longs mois de méditation: si je ne m'étais pas donnée le temps, je ne prierai sans doute pas Haumia-tiketike par exemple et me serait concentrée sans doute quasiment exclusivement sur les divinités celtes comme Brigid à qui je suis très attachée. Acheter des livres à tour de bras sur Amazon sans les lire, c'est passer à côté d'un livre qui serait peut-être présent en librairie près de celui que vous pensiez acheter et qui finalement ne vous parlera pas tant que ça. N'en lire que la moitié vous fera peut-être passer à côté de l'information qui vous manquait à ce moment de votre vie et pratique. S'abonner à des box toutes prêtes à gogo c'est se priver de quelque chose qui nous plaira et nous parlera peut être bien plus que ce qu'on a reçu, mais comme on l'a payé on ne veut pas dépenser des sous dans quelque chose pour l'avoir en double au final. Acheter un spray énergétique ne sera jamais aussi efficace et chargé qu'un spray fait par vos soins. Vous avez pigé.



Je ne jette la pierre sur personne, je reçois moi-même une box de sorcière/vegan chaque mois avec plaisir. Pour Mabon j'ai décidé de ne pas faire d'autel, parce que je vais le célébrer d'une autre façon et que je n'ai pas envie de me mettre la pression pour en faire un le temps d'une photo pour instagram. Je ne veux pas que mon blog ou mon enthousiasme à partager certains aspects de ma vie païenne avec vous dénature qui je suis et ma pratique. Je veux rester la personne spirituelle que je suis, qui trouve ça place dans ce monde et qui honore les Dieux pour ce qu'ils sont et m'apportent sans pour autant attendre quoi que se soit d'eux. 

Si on court aussi vite dans notre pratique que dans la vie de tous les jours, 
on perd quelque chose, vous ne trouvez pas? 


Lisbeth 🌱


11 commentaires:

  1. Je vient de lire ton article (j'ai été rapide entre ton commentaire instagram et l'ouverture de ton blog ah ah).
    Comme tu me l'avais cet article m'intéresserais surement et c'est carrément le cas !
    (Je vais mettre ma tourte au four et je revient terminé mon écrit).
    Tout d'abord je suis bien d'accord avec toi, je ne suis pas dans la même branche moi j'a été vendeuse. Mes je sais que beaucoup de chose font qu'un blog ou une page peux marché je n'est pas forcément c'est dites infos et puis au final je préfère ne pas les avoir pour ne pas tomber dans un besoin de reconnaissance par exemple. Il est vrai que de nos jours les likes sont le Graal si je puis dire, avant je faisais partie des personnes qui passais je ne sais combien de temps à faire une photo pour instagram. Je mettais 36 tonnes de hashtag (maintenant moins quand même) et idem pour mon blog de l'époque. Aujourd'hui c'est différent je fait moin intention sur instagram par exemple ou mes photos ne sont pas toujours très belle mes t'en pis je partage car j'en est envie. Pour la communauté païenne il est vrai que ça me vient aussi à l'idée que certain derrière leur écrans ce sente à l'écart. Je le dit car il mes arrivé de partager un truc simple et d'avoir un "ouais pas mal" sur le moment je me suis sentis mal. Idem pour mon autel au début j'avais juste un petit miroir et une pierre aujourd'hui il est plus grand mes il manque plein de chose mes il me plais c'est le principale... Je me reconnais tellement dans la personne qui achète plein de livre sur amazon, dans ma ville il n'y a qu'une librairie et pas de rayon ésotérique mes quand j'en est l'occasion je préfère acheter en vrai. Fin tout ça pour dire que je ne suis pas un exemple non plus et que je suis aussi dans cette mouvance ou j'ai envie d'avoir un peu de reconnaissance pour le mal que je me donne sur certaine chose, ça fait toujours plaisir mes il ne faut pas être aveuglé par ça. Personnellement je trouve ton blog super que ce soit visuellement ou en terme de contenue, les tendances sont bien définie en terme de visuelle et j'ai conscience que je suis pour ma part à coté de la plaque ah ah. (désoler gros pavé et en plus j'ai de sur fait des fautes, pour mes articles je les passes sur reverso heureusement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement c'est un pavé :P

      C'est chouette déjà que tu es évolué, il y a tellement de gens qui ne se rendent même pas compte qu'ils sont dans un état de stress constant à cause d'un blog ou d'un compte Instagram. D'un côté je comprend : certains s'en servent vraiment comme d'un moyen de gagner leur vie. De l'autre côté plus ça fonctionne plus tu as de chance d'avoir des insultes, des messages déplaisants etc... Et ça, ça peut vraiment foutre des coups dans le coeur. Comme quand tu postes un truc et que tu vois tout le monde le regarder sans réagir, tu te demandes ce qui ne va pas, si c'est nul ou moche. Et c'est cette dimension là qui me touche le plus, l'impact vraiment naze que peut avoir internet sur la pratique, parce que tu te mets à douter de quelque chose qui pourtant au départ te parle vraiment et te rend heureux.

      C'est tellement enthousiasmant quand tu vois qu'on te lis, qu'on réagit à ce que tu fais ! Le truc c'est que si l'égo rentre en compte ça ne suit plus mon "mantra" : OSER - VOULOIR - SAVOIR - SE TAIRE. Être capable de se taire quand il le faut, c'est aussi ne pas laisser l'égo se faire un nid dans la pratique. Je ne fais pas mon autel pour les autres, je ne fais pas mes rituels pour les autres. J'aime arranger mon énorme armoire de pratique pour moi, pour le plaisir qu'elle soit organisée et agréable. Et je n'en montre même pas la moitié, ce qui est très bien comme ça :)

      Et pour ton blog il va s'étoffer petit à petit, garde le pour toi, comme un endroit où tu recueilles des informations avant tout pour toi :)

      Tu es libre profites en pour te faire plaisir !

      Supprimer
  2. Oui effectivement et au final ça devient même plus plaisant, c'est une constante pression de je doit poster ...
    Maintenant avec le recul et un peu plus de maturité je me dit que je me contente de partager seulement quand j'en est envie.
    J'ai le temps en ce moment alors j'en profite mes d'ici peu ça sera moins le cas et pour autant je ne me mettrais pas la pression :)
    Pour ma pratique cela ne me dérange pas de partager mon autel ou mon petit coin j'aime m'inspirer de certain autel donc le montrer me gène pas mes je comprend tout à fait ton point de vue.
    Maintenant je vie plus dans le fait pour toi ça libère d'une certaine manière puis j'ai pas envie d'avoir forcément beaucoup de lecteur je les fait un peu pour une extension au forum sur lesquels je suis.

    Encore merci pour ton article intéressant !

    RépondreSupprimer
  3. Désolé pour le commentaire supprimé ^^" mais on ne peut pas corriger sur blogger. Enfin en gros je disais que oui, trop de connectivité peut étouffé sa spiritualité. Après c'est un bon moyen de faire part de ses différents point de vues sur le sujet. Le trop est l'ennemi du mieux comme on dit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah et merci d'être passé sur mon blog et d'avoir laissé un petit mot ;)

      Supprimer
    2. Ouii ! Et tu disais que t'étais un ours sauvage au milieu d'une jungle connectée haha Je te trouve plutôt à l'aise avec tout le tralala de l'internet pour un ours :P Mais oui ça peut être dur d'être spirituel la dedans... Tu sais que "le trop est l'ennemi du mieux", c'est quelque chose qu'on m'a pas mal répété petite, j'ai fini par l'intégrer mais c'est pas encore ça par moment mon côté chiot attentionné qui prend le dessus par moment :p

      Et j'étais déjà allée sur ton blog mais on ne peut pas laisser un commentaire alors j'en ai profité pour te laisser un p'tit mot ;)

      Au plaisir !

      Supprimer
    3. Entre l'option commentaires pour chaque photo/article ou formulaire de contact (ou les deux) j'ai choisi l'option formulaire qui est très simple d'utilisation, contrairement au commentaires de blogspot qui ont une foule d'options qui font reculer les novices @_@ désolé je fais du hors sujet vis à vis de ton article ^^"

      Supprimer
  4. Quand tu as dit "Je suis peut-être trop conditionnée, ou trop empathique mais je ne peux m'empêcher de me dire qu'il y a peut-être un païen derrière son ordinateur qui se demande pourquoi on lui a à peine adressé un "joyeux Mabon" en dessous de la photo de son autel, et ça me serre un peu le coeur." putain ça m'a fait chaud au coeur, car d'une part ça m'est déjà arrivé de penser ça, mais dans les deux points de vue : en étant modo de groupe et en regardant une mignonne petite photo d'autel tout simple sans rien en dessous comparé à l'énorme-autel-pleindetrucs-dlamortquitue qui lui avait une ribambelle de LIKES et de commentaires, et en étant publiant d'une photo en question : j'en ai fini toute triste, en me disant que mes autels étaient nuls, que j'était nulle, et que je voulais manger que du chocolat toute la vie.
    Le reste de ton article est tellement VRAI et je suis tellement d'accord avec toi ! de toute manière, se précipiter, peu importe dans quel domaine, ça n'apporte jamais rien de bon. J'ai l'impression que les gens deviennent de plus en plus impatients, critiques envers les autres, bornés, ne prennent plus le temps de lire .... Au début j'ai moi même failli faire parti de ces personnes-ci, à force de me mettre la pression pour m'acheter tout le matos de la parfaite sorcière. Au final, j'ai pris ce que j'avais à la maison (mon chaudron c'est un gros cendrier en verre, quelle hérésie !!!) et tout se passe très bien. Ton article est très intéressant et tellement vrai, je pense que après sa lecture, chacun (dont moi même) devrait réfléchir, se remettre en question, se poser et re apprendre à prendre son temps

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fou vraiment les boules, de voir des gens remettre en question leur pratique et leur "investissement" spirituel pour des likes ou autre. C'est pour ça que je ne pose aucun de mes autels, j'ai décidé que de toute façon ils n'étaient pas dédiés aux gens sur instagram et facebook. Ou alors je me la jouerai à la Sophie (Lyra), je changerai un peu mon autel pour ne pas tout montrer.

      J'ai une profonde intolérance à l'injustice, c'est même parfois sérieusement un problème. Tu ne me mets pas devant le dessin animé Zootopie: quand le renard dit à l'héroïne lapine qu'elle ne pourra jamais accomplir son rêve et devenir policier parce qu'elle n'est qu'une lapine et qu'elle restera dans le rang des éleveurs de carottes parce que c'est la norme, j'ai les poings serrés et les larmes aux yeux à fond.

      La spiritualité, la nature, le paganisme, c'est tellement personnel, tu te mets tellement à nu quand tu montres cette facette de toi au monde que du coup ça peu vraiment écorcher si on ne prend pas de recul. On se dit que les grimoires des autres sont tellement plus beaux, qu'ils dessinent super bien, qu'ils ne font pas de ratures, alors que le notre a une page froissée et des tâches d'encre. Quand je vois des images hyper "lisses" de pratiquants, je me dis "attend, ton autel à Brigid là, tu l'as fait pour Brigid, ou Instagram?" en général je passe mon chemin, apprécie tout de même la photo mais elle m'est trop.. artificielle pour toucher mon coeur de païenne. Je préfère un autel un peu bariolé, voir carrément foutrac ou très épuré, du moment qu'on y sent une vraie âme.

      Hahahah j'ose à peine imaginer la réaction de certains avec ton cendrier xD Mais oui personne ne va te faire griller en haut d'un sapin un soir d'orage pour ça, t'inquiète pas :p Le plus important, c'est de faire ce qui nous parle, et de laisser la place aux autres de s'exprimer aussi, dans la mesure où eux-même ne nous em****** pas hahaha

      Merci pour tous tes jolis commentaires et d'avoir eu le courage de les réécrire ! <3

      Supprimer
    2. Ah clairement oui, si faut montrer son autel ça me semble logique d'enlever des choses, c'est tellement personnel, c'est se dévoiler intimement. Comme montrer son livre des ombres ou son grimmoire. D'ailleurs j'ai toujours eu du mal à comprendre que certains puissent exhiber des images bien net de ce qu'il y a dedans mais bon.

      Zootopie, c'est tellement parlant pour ça !

      je pense comme toi pour les photos trop instagramables d'autel ou de grimmoires etc. C'est malheureusement un aspect des réseaux sociaux qui me dérrange : celui de vouloir "paraître" !

      xD Et mon calice c'est un verre à la con !
      j'ai hate, j'attend, d'avoir le coup de coeur dans une boutique un jour et de me dire : VOILA ! c'est lui mon chaudron / calice / machin !!

      Supprimer
    3. Tu as raison, j'aurais l'impression de publier une photo de mon tiroir à culottes :p C'est comme les tirages de cartes que je fais, si je montre quelque chose, ça sera à la limite une carte qui est sortie mais pas plus, et certainement pas en expliquant pourquoi ni ce qu'elle évoque pour moi :p

      Pour le grimoire et le livre des ombres, c'est plus complexe : certains en font un avec un contenu très "standard", essentiellement composé de pages de données trouvées sur internet, donc là clairement il n'y a rien de spécial tout est déjà en ligne ^^ Personnellement montrer certaines pages de mon livre des ombres, je me dis pourquoi pas... mais clairement pas n'importe quoi xD La je travaille sur ma roue de l'année (un bordel sans non, je la veux grande car riche en détails du coup je me suis retrouvée à faire un système de page pliée et collée... BREF xD ) et je me dis que celle-ci je pourrais la montrer, parce que c'est une page assez standarde dans l'idée, même si au final elle est bien roulée dans la marque Lisbeth ^^'

      Et puis il y a des éléments que je ne montrerais jamais, comme l'étude cosmologique que j'ai fais par rapport à ma naissance, ou les illustrations que j'ai fais représentant qui je suis au plus profond de moi ( mon moi féminin et mon moi masculin ), même si j'en suis très fière et que je les trouve magnifique, c'est trop personnel, ça serait comme donner la clé de mon ADN. Elles sont clairement instagrammable et a mon avis pourrait vraiment plaire, mais là n'est pas la question et je n'ai jamais eu une seconde d'hésitation quant au fait qu'elles ne seraient jamais en ligne.

      Mon calice est un verre à vin piqué à ma grand-mère, je ne te jetterai pas la pierre haha, il y a juste le chaudron où j'ai investi direct dans un grand ( il fait 20cm de diamètre mon p'tit père, autant te dire qu'en cas d'attaque chez moi je le prend directe pour le balancer à la tête de mon assaillant :p )mais sinon je suis comme toi ;)

      Supprimer