La loi du triple retour

juin 28, 2017 Lisbeth Nemandi 4 Comments



Titre original : The Craft • Titre québécois : Magie Noire
DATE DE SORTIE : Juillet 1996 • RÉALISATEUR : Andrew Fleming
ACTEURS : Fairuza Balk, Robin Tunney, Rachel True, Nev Campbell
NATIONALITÉ : Américain • GENRE : Fantastique

" - Faites gaffe aux barjos, les filles.
- Les barjos, c'est nous monsieur ! "



L'histoire
Nancy, Bonnie et Rochelle sont trois étudiantes en marge du reste des élèves, éprises d'ésotérisme qui pratiquent la magie. Les autres étudiants les considèrent comme des folles et des sorcières. Lorsque Sarah emménage, avec ses parents, dans une petite ville des États-Unis, elle ne sait pas encore qu'elle se fera très vite des amis. À peine met-elle les pieds dans son nouveau lycée que Chris, un garçon de sa classe, l'invite à sortir avec lui. Mais qu'elle n'est pas sa déception lorsqu'elle se rend compte, dès le lendemain matin, que le jeune homme s'est vanté partout d'avoir passé la nuit avec elle... 

Peu après, Sarah rencontre Nancy, Bonnie et Rochelle, qui réalisent rapidement que Sarah a des dons exceptionnels. Les quatre jeunes femmes vont former un cercle parfait et complémentaire, capable d'invoquer les plus puissants esprits et transformer leurs rêves en réalité, usant de la magie pour résoudre leurs problèmes de coeur, leurs soucis et les conflits avec leurs proches. Mais les pouvoirs ont toujours leurs revers pour qui les manipule sans précaution. C'est ce que vont découvrir les jeunes apprenties sorcières...


L'avis de la Sorcière

Note : •••••••••
J'vous jure j'ai luté pour ne pas mettre 10/10, parce que si je commence comme ça et que je découvre le film de ma vie de sorcière, je ne pourrais pas lui mettre la note du top top top. Donc j'ai mis 9, mais je vous jure j'ai luté. Ce n'est pas bien de jurer, je sais... 

J'apprécie ce film pour plusieurs raisons, qui en font un super film de sorcellerie. Premièrement il nous vient des années 90, une superbe période d'engouement pour la magie, qui nous a offert de superbes films, séries et livres. Le film a réussi à capter de façon intentionnelle ou non une facette de cette période. 

Ensuite, on a tous été adolescents, on s'est tous senti différents et un peu mal dans notre peau. On a tous eu besoin d'appartenir à un clan, de ne plus se sentir différents dans le sens rejeté, mais différents dans le sens cool et unique. Je me revois au lycée catholique, habillée en punk avec ma petite amie de l'époque au bras, autant vous dire que ça frisait la crise d'épilepsie en éducation religieuse. C'est une période ingrate, de questionnement, de poisse épaisse mélo-dramatique, personnellement j'ai eu l'impression de me faire rouler dessus par un char d'assaut, deux ou trois fois de suite. Et même si aujourd'hui je suis une personne bien dans sa peau, épanouie et presque sans peurs, j'ai encore une petite part ado en moi qui voudrais avoir reçu une lettre de Poudlard à mes 11 ans, avoir un destin hors norme et tout ce qui va avec. Autant vous dire que nos quatre comparses, on s'identifie à elles et elles nous touchent. 

Je suis tombée amoureuse de la boutique et de la vendeuse où elles achètent leur matériel.

Le caractère informatif du film pour les vrais pratiquants est intéressant aussi, personnellement je n'utilise pas la magie - ou du moins je n'en ai pas l'impression - à des fins uniquement personnelles ou dans le but de faire du mal à quelqu'un, sauf si c'est vraiment mon dernier recours. La magie s'utilise avec respect et un minimum de réflexion. Bon quand on est petits et qu'on pratique on le fait de façon instinctive et on n'a pas encore toutes les cartes en mains donc je mets cette partie de la pratique de coté. 

Je pratique la sorcellerie en solitaire parce que je ne veux aucune interférence dans ma pratique, qui plus est cette dernière est très hybride. Et même si c'est fantastique et électrisant de pratiquer en groupe, je serais vraiment triste qu'il y ai des frictions entre moi et mon coven ou un membre de mon coven. Pour avoir déjà entendu des chamailleries plus ou moins fondées dans des covens qui ont fini par éclater, et les gens en ont été réellement blessés. 

Petit bonus, l'une des chansons du film devrait donner des frissons à plus d'un lorsque vous l'entendrez !

L'avez-vous vu ? Est-ce que vous avez envie de le voir ? 
Un conseil de prochain film ?

Lisbeth 🌱

4 commentaires:

  1. Merci pour cet article, je ne connais pas ce film, je vais le regarder :-)

    RépondreSupprimer
  2. Mais quel film culte ! Je ne sais pas combien de fois je l'ai vu (avec Les Ensorceleuses/Practical Magic, que je mets dans la même catégorie du meilleur film de sorcières de tous les temps même si l'ambiance est un peu différente), sans doute une centaine de fois. J'ai grandi avec cette merveille, et encore aujourd'hui j'en suis très imprégnée je pense. Un must-have-seen !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem. Comme dirait certains : LA B-A-S-E ! <3

      Supprimer