Petites recommandations pour aspirants

avril 29, 2017 Lisbeth Nemandi 3 Comments

Ces sages paroles ne sont pas de moi, elles viennent de Skadi Bella, je ne suis qu'une passerelle de transmission, mais j'espère que cela vous sera aussi utile qu'à moi.

Je ne suis pas exactement une vieille de la vieille et un puits de sagesse sans fond mais, étant en contact avec quelques demoiselles qui en sont à leurs premiers essais dans la Wicca et le paganisme, je me suis rendu compte que je n’étais plus exactement une débutante. Je me suis mise cette étiquette sur le dos longtemps après que ce ne soit plus le cas, parce que je n’étais pas sûre de moi-même. Mais là, je me suis retrouvée à donner des conseils et ça m’a fait réaliser que ma pratique n’est plus celle d’une débutante. Ses mots m’ont rappelé l’enthousiasme de mes débuts, mes erreurs aussi. Et voici ce que j’aurais aimé à l’époque qu’on me dise et ce que j’ai appris sur mon parcours :

 - Ce n’est pas la peine de se précipiter à aller acheter tous les outils décrits dans les livres. Parce que ça coûte cher, et puis surtout parce que, à mon sens, ils ne sont utiles que si on sait s’en servir. Ce qui n’est en général pas le cas des débutants. Oui, c’est rigolo, des tas d’outils. Mais au début je dirais même : vous n’avez besoin d’aucun outil à part vous-mêmes, ce qui est votre outil primordial et vous devriez d’abord apprendre à vous en servir. Au début quelques bougies devraient suffire. Et ensuite, fabriquez au maximum vos objets vous-mêmes, et si vous les achetez, essayer de les tenir en main avant pour ressentir leur énergie.


 - Au début, vous allez être submergés par des tonnes et des tonnes d’informations. Ne paniquez pas. Concentrez vous sur l’essentiel : quelle est votre vision du monde ? vos principes et votre éthique ? Bien sûr, il faut étudier, mais je vous conseille de ne pas passer des années avant de commencer à pratiquer, car notre voie repose avant tout sur l’expérience. Au début, laissez tomber les histoires de divinités patronnes, de traditions, etc…vous aurez bien le temps pour tout cela plus tard. Vous n’en n’avez pas besoin pour vous lancer. En pratique, commencez donc par sortir dans la nature. Faites des visualisations, des méditations, des exercices énergétiques, élémentaires. Allez-y tranquillement et faites-vous plaisir. Des idées de rituels pour commencer : un rite de connexion à la nature, un rite de remerciement, un rite pour inviter le divin dans votre vie. La célébration de la roue de l’année est une bonne façon de commencer également. Il est plus facile de commencer à travailler avec le Dieu et la Déesse wiccans car ils représentent des concepts plus larges et inclusifs. Attendez un peu avant de vous engager dans une relation avec une divinité culturelle particulière, car à mon sens cela demande plus d’expérience.

 - En conséquence de cela, ne commencez pas à invoquer n’importe quelle divinité parce qu’elle est mentionnée dans un livre de sorts. À mon sens, il est extrêmement malpoli de demander quelque chose à une divinité avec laquelle on n’a jamais eu de contact auparavant. ‘Les Dieux ne sont pas des pokémons’. Demander par exemple, un nouvel amour à Aphrodite, alors qu’on ne lui a jamais offert une prière, une offrande, un peu de notre temps et que l’on a pas fait des études poussées pour comprendre ce qu’elle représente, c’est un peu comme débarquer chez un inconnu et lui demander de nous aider à monter notre canapé au sixième étage en passant par les escaliers. Une relation avec une divinité demande du temps, de l’engagement et de la cohérence, pour savoir ce qu’elle aime, avec quelles autres divinités elle peut s’entendre, etc…

 - En vous lançant dans la pratique, gardez à l’esprit que si vous êtes respectueux et prudent, vous ne commettrez jamais d’offense capitale. Les Dieux ne seront pas offensés parce que vous avez bafouillé dans une phrase ou que vous n’avez pas d’athamé ou de calice. Des erreurs rendront vos sorts moins puissants, mais vous ne déclencherez pas l’apocalypse. Je suis navrée de vous décevoir, mais nous n’avons pas ce pouvoir. Et vous apprendrez de vos erreurs. Ne vous attendez pas non plus à faire des rituels extraordinaires dès la première fois. On s’améliore avec la pratique. Il est possible que vous soyez déçus, mais persévérez. Apprenez à vous protéger, à vous centrer et ancrer correctement. Et ensuite, lâchez vous, improvisez, amusez vous.

 - Il n’y a pas de livre sacré dans notre voie. Par conséquent, remettez en question tout ce que vous lisez et ne prenez pas la parole de tel ou tel auteur pour argent comptant, recherchez toujours plusieurs sources. N’ayez pas peur de modifier un rituel pour qu’il soit adapté à votre sensibilité. L’important, c’est que ça vous fasse vibrer. Sinon, c’est mort. Bien sûr, il faut rester cohérent mais si vous faites n’importe quoi, vous vous en rendrez vite compte. Avant d’acheter des livres, renseignez vous, il y a énormément de conneries qui circulent et vous pouvez vous faire avoir. Il existe de bons forums où on vous conseillera – encore une fois, demandez plusieurs avis. Lire l’anglais est un plus, car les livres les plus intéressants sont rarement traduits et beaucoup plus chers en français.

 - Avant toute chose, attachez vous à développer votre propre opinion et votre propre ressenti et faites vous confiance. Ne placez pas votre espoir dans la rencontre d’un groupe ou d’un maître. Même si vous ferez peut être des rencontres très intéressantes, avoir une base personnelle est essentiel pour progresser et ne pas se faire entraîner à ses dépens. Développez votre intuition et faites attention. Dans ce milieu, il y a des personnes vraiment géniales mais un nombre important de gentils paumés, de parasites ou de gens franchement dangereux. Sur les forums, attendez vous à vous faire contredire, parfois assez brutalement. Certaines personnes ont peu de patience envers les nouveaux, qui il est vrai ont parfois des paroles un peu naïves. N’en faites pas un drame, réfléchissez sur vous-mêmes et laissez les grincheux passer leur chemin. Posez des questions. Il n’y a pas de questions bêtes.

 - Le paganisme moderne est généralement un monde bigarré qui regroupe des gens aux croyances très diverses et qui ont parfois des désaccords furieux entre eux. Personne ne pratique de la même façon. Si vous avez une pratique éclectique, on vous dira sans doute que vous faites n’importe quoi, et si vous êtes plutôt fasciné par une seule culture, on pourra vous dire que vous êtes coincé dans le passé. Certains traditionalistes vous diront que l’initiation est la voie la plus pure et que le reste est une pratique qui a perdu sa valeur. D’autres vous diront que les traditionalistes sont des vieux coincés qui ne savent pas évoluer. Vous croiserez toujours quelqu’un qui ne sera pas d’accord avec vous. Ne laissez pas cela vous déranger. Cela peut être frustrant et intimidant, mais à la fin de la journée vous êtes face à vous même et vos Dieux et personne d’autre ne pourra juger de vos actes. Soyez exigeants avec vous-mêmes, vous en valez la peine.

 - Entreprenez un travail sur vous-mêmes. C’est parfois douloureux, mais c’est nécessaire. La magie pourra vous aider mais n’apportera jamais la réponse à tous vos problèmes, pas plus que la spiritualité. Si vous apportez vos problèmes non résolus dans le cercle, ils influenceront vos travaux. Si vous vous auto-sabotez par manque de confiance en vous ou autre, votre pouvoir en sera diminué. Une sorcière se doit de se connaître elle-même, ses forces et ses faiblesses. Ne cherchez pas à nuire à quelqu’un d’autre où à lui imposer votre volonté, c’est très vilain^^. Et puis vous vous mettez vous même dans un engrenage et une énergie qui vous nuira. Agissez en connaissance de cause, tout en sachant que vos actes auront toujours des conséquences inattendues.

 - Vous allez sans doute vous sentir bien seuls au début, mais ce n’est pas le cas. Certainement, vous allez devenir sans doute plus sensibles à ce qui ne va pas autour de vous, à la misère dans le monde, aux problèmes de la société. Vous serez peut être amenés à faire le tri dans votre vie. Mais n’oubliez pas de voir ce qui va bien aussi, à toute la beauté et la richesse que le monde a à offrir. C’est à vous de choisir sur quoi vous voulez vous concentrer. Si vous voulez raconter à vos proches que vous avez trouvé une nouvelle voie spirituelle, attendez d’être sûrs de vous-mêmes et tâtez le terrain avant. Vous n’êtes pas fous, mais vous osez remettre en cause certaines normes et barrières, ce qui peut gêner certaines personnes. La solitude est une épreuve qui s’impose à beaucoup d’entre nous au début, mais elle peut avoir des effets bénéfiques.


 En résumé, étudiez, étudiez, réfléchissez, pratiquez, ne stressez pas trop, profitez et célébrez. Ne vous prenez pas trop au sérieux, osez rire pendant vos rituels. La route sera longue et pleine de merveilles.

3 commentaires:

  1. Intuitivement je suis ces paroles depuis 1 an et demi... j'y vais à mon rythmme. Je n'ai realisé aucun sort...déja parce que j'estime devoir continuer à apprendre...et que je ne veux pas faire un sort pour faire un sort...je n'en ressens pas le besoin.
    Une des choses qui m'a le plus etonné dans le monde du paganisme...c'est paradoxalement un manque flagrant d'ouverture et de comprehension. Comme il est dit ds l'article...certains n'hesitent pas à vous traiter comme de la merde...pardon hein mais c'est un peu ce que j'ai senti...vous traiter avec dedain simplement parce que tu ne penses pas comme eux...ou que ô sacrilége supreme tu viennes tout droit du new age...brrr caca... ��
    Il faut savoir prendre du recul...et je comprend maintenant que au dela de toutes mes tracasseries admin que j'ai subit cette année...c'est bien ce climat de jugement qui m'a progressivement eloigné des groupes....
    Pour moi qui me considere débutante ☺...cette voie c'est laisser parler son intuition...ce savoir on l'a su...avant....il faut simplement se reconnecter à lui. Les bonnes experiences se presenteront pour vous faire avancer. Suivez votre intuition.
    Il ne faut pas dissocier sa "vie quotidienne" de sa "vie magique".Il faut integrer des rituels au fil de la journée...la magie elle est là...tout le temps...pas juste au fond d'un chaudron �� Chaque geste peut devenir un rituel...en autant qu'ils sont poser en conscience et avec une intention précise....puis petit à petit...on peut aller sur des choses plus abouties.
    Et enfin soyez cohérent avec vous même...ne suivez pas une pratique juste parce que un tel à dit que....même si cette personne est la plus adorable du monde.
    J'ai essayé d'integrer le Dieu et la Deesse à mes celebrations des sabbats parce que...ben je voyais bcp de monde le faire...je pensais que je devais faire ça sinon ma pratique n'avait pas de sens....et puis j'ai realisé que même si j'y m'étais toute ma bonne volonté et mon respect...ça coincait...parce que pour moi le Dieu et la Deesse n'ont jamais fait partie du "tableau" si je puis dire. Pas sous cette forme...ni sous la forme des pantheons (ralala c'est new age ��)
    Je ne dis pas que cela sera tjrs comme ça....mais pour l'instant "utiliser" l'image de ce couple divin n'était pas coherent pour moi.
    Respectez le savoir ancien et les traditions mais respectez vous aussi. Vous etes une âme en apprentissage...vos acquis et donc vos croyances evolueront avec le temps...ou pas...ça depends de vous et c'est trés bien comme ça
    Poua j'ai encore trop parlé moi
    Bonne journée ��

    RépondreSupprimer
  2. Je suis à 100% d'accord avec cela. Mais je remarque qu'il y a le look Wicca et la pensée Sorcière... donc les personnes qui vont vouloir tout acheter de l'univers et d'autres qui se ficheront de collectionner et de paraître pour aller vraiment au coeur des choses. Généralement cette seconde partie est rarement écouté parce que ça manque de.... chapeau pointu.

    RépondreSupprimer
  3. je te remercie pour tes conseils, ca fait du bien d'être encourager de cette façon et sa rassure de savoir qu'il faut oser et que si tout n'est pas parfait au début se n'est pas dramatique, qu'il faut se faire confiance.
    Merci.
    Pat.

    RépondreSupprimer